Saint-So Bazaar, Lille
  • Année
    2018-2020
  • Lieu
    Lille
  • Client
    SMart, initiativesETcité
  • Programme
    Coworking, atelier, lieu de vie, installations design
  • Type
    commande directe
  • Calendrier
    Livraison 2020
  • Budget
    8,5 M d'€ HT
  • Surface
    5000 m²
  • Architecte
    Béal & Blanckaert
  • Collaborateurs
    N.Quenson - J.Labérenne - N.Gourcerol

Le Saint-So Bazaar est ouvert sur le quartier. Par ses grandes vitrines et nombreuses ouvertures, il donne à voir les activités qui l’animent. Il qualifie l’espace public, autant que l’espace public le qualifie. La façade sud s’ouvre sur la nouvelle place urbaine: les
activités du Saint-So Bazaar peuvent sortir et animer ces espaces et les terrasses au
sud, au cœur du nouveau projet urbain.

À travers une percée dans la halle,une ouverture urbaine nord/sud donne à voir l’intensité du Saint-So Bazaar; un quai extérieur y est conservé en support d’installation(s) monumentale(s), pérenne ou éphémères, dépassant de la couverture.

Le Saint-So Bazaar offre ainsi un cadre de travail ouvert sur la ville puissant et doux à la fois, contemporain dans son programme et son architecture, et intégré dans l’histoire de la ville.

Une architecture puissante et douce
Respecter et révéler l’esprit du lieu. Tel pourrait être le précepte de notre intervention sur ce bâtiment existant.
Un esprit industriel conservé, magnifié par l’ajout d’une architecture rapportée chaleureuse en utilisant largement le bois.
Un grand volume ouvert et lumineux, offrant de généreuses ouvertures en façade et en toiture, de belles hauteurs sous le plafond existant, en conservant les traces du passé: conservation de la topographie du lieu (quai existant) et expression des structures et matières brutes. (béton, bois, métal).

Des principes durables et raisonnés
Faire avec l’existant: conserver au maximum, c’est le premier principe pour construire durablement. Ce qui est mutable est durable : le Saint-So Bazaar propose un grand contenant réaménageable. Les espaces sont très ouverts et les quelques espaces cloisonnés des bureaux privatisés respectent la grille de la structure béton existante. Tous les aménagements techniques permettent les évolutions dans le temps.

Au-delà de ce principe, le Saint-So Bazaar fait la part belle à l’utilisation du bois, pour les éléments architecturaux rapportés : des menuiseries extérieures aux aménagements intérieures de second œuvre (planchers, mezzanines, doublages et
cloisons).

Enfin, il est prévu l’installation de panneaux photovoltaïques en toiture, et d’un puits canadien.