Plaisance, Rennes
  • Année
    2019
  • Lieu
    Rennes (53) quartier Plaisance
  • Client
    Coop de construction - Probimmo - Espacil
  • Programme
    Projet urbain - réalisation de 200 logements - locaux divers - espaces publics et parcs
  • Type
    concours – projet lauréat
  • Calendrier
    Livraison 2019
  • Budget
    20.05 M€.HT
  • Surface
    Terrain : 2Ha - 12 400 m² sdp
  • Architecte
    Equipe : C.Shorter - Béal & Blanckaert - Y.M.Maureur - Bourdet Rivasseau
  • Collaborateurs
    N.Goucerol - M.Favier - F. Leite - H. Bourdet - A. Gilbert

"C’est un coin de campagne, une prairie, un verger, le  long d’un méandre des eaux calmes du canal Saint Martin. Devant un Parc, Il sera habité, très habité.

Est-il le Parc ou sa lisière ?

Les deux !

Ville à la campagne. Campagne à la Ville.

C’est le lieu idéal de l’utopie des temps modernes et de notre contemporain ayant compris les valeurs de l’exigence environnementale, les nécessaires continuités écologiques et l’aspiration intime des humains à vivre près des éléments, au milieu du vivant.

Le vivant, c’est à la fois ce milieu de nature et de culture, de paysage et d’architecture et ses habitants qui vont se l’approprier et le conformer avec le temps par leurs usages, les interactions de leurs vies. C’est une continuité douce mêlant nature et culture, pierre et végétal à laquelle ce lieu de « Plaisance » aspire, et non la frontalité d’une forme figée. C’est un étirement des qualités de l’écologie et de la géographie remarquables des prairies Saint Martin jusqu’à l’intimité du logement. C’est aussi un étirement des qualités humaines et esthétiques des joyeuses maisons ouvrières du bord du canal et leur plaisir d’habiter, non sa colonisation par l’urbain rigide. Un quartier à échelle humaine, à « dimension humaine », celle qui accepte la complexité des interactions, et non les gestes esthétiques isolés des architectes. Ce sont des assemblages complexes de typologies simples et évolutives, afin de donner un grain à la ville et une possibilité d’altérations, d’extensions, véritables appropriation de ses habitants dans le bâti. Et donner le plus possible de terre pour cultiver, planter.

Le long des chemins de nature."