Tereneo - Bureaux, Lille
  • Année
    2017
  • Lieu
    Lille (59)
  • Client
    Térénéo
  • Programme
    Bureaux (8500 m²) - Parking (142 places)
  • Type
    concours – projet lauréat
  • Calendrier
    Livraison 2017
  • Budget
    13 M€.HT
  • Surface
    8500 m² sdp
  • Architecte
    Béal Blanckaert
  • Collaborateurs
    JV Deleersnyder - T.Lecourt - F.Wallyn
  • Performances
    Label Bepos

Le projet est situé dans la ZAC des Rives de la Haute Deûle dans le quartier de Lomme Euratechnologies à Lille. L’opération prend place sur le pourtour du grand jardin d’eau, pièce maitresse du plan d’urbanisme dessiné par l’atelier de Jean-Pierre Pranlas-Descours, et qui s’étend entre l’usine Le Blan-Lafont réhabilitée, et le quai Hegel qui borde le canal de la haute Deûle.

Le génie du lieu est d’associer la monumentalité de la mise en scène de l’ancien grand château de l’industrie Le Blan-Lafont et l’univers poétique du jardin d’eau, magnifique dramatisation de la gestion des eaux du quartier des rives de la Haute Deûle. 

Le devenir urbain de cette pièce tient aujourd’hui à la qualité du cadre qui achèvera la composition.

L’architecture du projet du lot 8A est indissociable de ce cadre, par le choix de ses dimensions, la simplicité et la sophistication de son dessin. Il reprend la « volonté de conserver l’échelle industrielle qui fait la particularité de ce site », mais également son esprit par la force de sa présence, la réminiscence de sa modénature et de sa minéralité passé par le filtre du contemporain.

C’est ici la rencontre de Tereneo, promoteur ayant assis sa réputation sur des ouvrages tertiaires en structure bois, et un site, mis en scène par son urbaniste et son aménageur, dont la brique, constituant architectural historique et contemporain assure l’unité de cette partie de ville.

Bois, Brique : Cette union nous plait car elle raconte une histoire contemporaine des lieux. Nous, architecte, la relayons avec notre propre interprétation.

Dans cette présence unitaire, chaque façade du lot est différente en fonction du contexte urbain, d’une composition permettant le passage d’une façade à l’autre, mais également de leur orientation cardinale. A ce titre, les façades sont soit fortement isolées ou plus ouvertes en fonction de leur orientation pour répondre aux conditions bioclimatiques.

Le bâtiment est certifié Bepos : Bâtiment à Energie Positive